Fabergé Visionnaire | WAG-Geneva
WAG - Watches Art Gallery | Le Label du 12e Art | Genève | Suisse

Fabergé : Visionnaire DTZ

wag-faberge-visionnaire-dtz-6
Les œufs impériaux de Fabergé, summum du luxe au 19e siècle.
wag-faberge-visionnaire-dtz-3
Aurélie Picaud, directrice des montres Fabergé et Jean-Marc Wiederrecht
wag-faberge-visionnaire-dtz-8
Lady Compliquee Peacock - Minutes indiquées avec les plumes d'un paon
wag-faberge-visionnaire-dtz-1
Fabergé DTZ : la première montre dotée d'un second fuseau horaire au centre
wag-faberge-visionnaire-dtz-4
Le mouvement manufacture de la DTZ cumule tous les superlatifs !
wag-faberge-visionnaire-dtz-7
La nouvelle Visionnaire DTZ de Fabergé en or blanc ou or rose et titane

Qui de la montre ou de l’œuf ?

Avant 1917, les œufs impériaux de Fabergé étaient synonyme de luxe ultime et trônaient dans les palais du monde entier. Ce que l’on sait moins, c’est qu’à l’époque, de nombreux objets d’art signés par la prestigieuse marque était avant tout des pièces d’horlogerie comme ces montres pendentifs, pendules de table et autres objets contenant des pendules créés pour de riches familles comme les Rothschild.

En 2009, Fabergé décide de renouer avec ce passé horloger, encore fallait-il trouver la perle rare, celle qui saurait transformer cet ambitieux projet en une réalité concrète.

Aurélie Picaud a fait ses classes chez Omega puis Audemars Piguet et elle a su, en un temps record, réunir une équipe de spécialiste.

Moins d’un an plus tard, le microcosme horloger tombait en pâmoison devant la fabuleuse Peacock, montre pour dames sur laquelle les minutes sont indiquées par les plumes d’un paon de façon rétrograde. Cette oeuvre d’art a raflé, dès sa sortie, le Grand Prix d’Horlogerie de Genève dans la catégorie complications dames.

Nous vous avons présenté cette oeuvre d’art sur le site de la WAG et elle a fait partie des 25 montres que nous avions sélectionné pour l’exposition “Affichage spectaculaire” à L’Heure AscH. Et je peux vous dire, après avoir accompagné Eva, dont le bras gauche arborait fièrement la Peacock au Salon Belles Montres, que la réaction des gens qui ont eu la chance de la voir de près confirme le slogan de la WAG : les montres donnent l’heure, l’Art horloger donne l’émotion.

Petite précision : créer une montre aussi compliquée, la fabriquer, la fiabiliser, prend au minimum plusieurs années, à fortiori si l’équipe vient d’être constitué. Il s’agit donc d’un exploit de la part de Fabergé et cela nous aurait presque suffit.

Mais c’était sans compter sur l’hyper créativité de l’équipe !

La Visionnaire DTZ (Dual Time Zone) aurait sûrement enchanté l’illustre Peter-Carl Fabergé, créateur de la marque il y a quelques siècles car à l’instar de tous les objets qui ont fait la renommé de Fabergé, elle suscite surprise, découverte et plaisir.

Ce garde-temps réussi à afficher l’heure d’un second fuseau horaire au centre du cadran, les aiguilles passant « autour ». Ce système mécaniquement très astucieux et esthétiquement très élégant procure une lecture intuitive et spectaculaire qui bouscule l’affichage du deuxième fuseau horaire en surgissant au centre de la montre, sous la forme d’une heure sautante magnifiée par une loupe.

Le dôme qui l’encadre, la masse oscillante circulaire, le disque saphir qui accueille les index, les épaisses aiguilles heure/minute pour l’heure locale sont autant de détails qui renforcent la lecture intuitive et limpide de la DTZ.

Cette pure merveille de micro-mécanique d’une élégance et d’une créativité jubilatoire est dotée d’un design contemporain, original et audacieux.

Pour réaliser cette prouesse, l’équipe a du inventer un mouvement disposant d’un trou au centre qui se révèle être une idée géniale qui permettra bientôt d’intégrer d’autres complications sur le même principe.

Le second fuseau horaire est rendu très lisible par un savant jeu de miroirs. Le dos du mouvement dévoile les 24 chiffres peints en blanc tenus par d’invisibles tiges métalliques apparaissant lisiblement, au travers de la loupe, sur un fond noir.

Mais ce qui saute au yeux, c’est la qualité de réalisation digne des plus grands. Chaque détail est important : le cache en forme de soleil sur lequel se détache le chiffre de l’heure, la lune est gravée, et la masse oscillante circulaire est décorée de fines stries créant ainsi une animation sous le disque saphir des index métallisé à l’extérieur pour un meilleur contraste et un grand confort de lecture.

Il va sans dire que cette réussite fulgurante est en grande partie due à Jean-Marc Wiederrecht, parrain de la WAG, et à son entreprise familiale, Agenhor, spécialisée dans les créations hors du commun pour les marques les plus prestigieuses comme Van Cleef & Arpels (Le pont des amoureux et autres complications poétiques), Harry Winston (Opus 9) ou encore Hermes (Le temps suspendu, QP,…).

Depuis deux ans aux commandes mécaniques de Fabergé, il apprécie le mariage improbable d’une histoire et d’une réputation hors du commun couplée à une capacité à lancer et réaliser un projet dans l’instant contrairement aux grands groupes horlogers qui se perdent dans les innombrables bureaux de leurs conseillers.

Le Festival de Cannes 2016, du 11 au 22 mai, sera pour la DTZ l’occasion de démontrer que le 7ème art et le 12ème ont bien des choses en commun.

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES
BOÎTIER
  • Rond en or rose, or blanc & Titane
  • Brossé et poli
  • 43.00mm
VERRE
  • Glace saphir bombé antireflet
  • Dos saphir antireflet
CADRAN
  • Masse oscillante en platine composant le fond du cadran
  • Verre saphir périphérique et métallisé avec index en or rose appliqués
  • Larges aiguilles en or tournant sans axe central
  • Dôme central finement guilloché
  • Loupe de microscope placée au centre révélant le second fuseau horaire sur 24 h
  • Réhaut des minutes supérieur renforçant la lisibilité
FONCTIONS
  • Heures, minutes, second fuseau horaire
MOUVEMENT
  • Mouvement automatique exclusif Fabergé 6924
  • 21 600 Alt/h
  • 30 rubis
  • 320 composants
  • 50 h de réserve de marche
  • Perlage circulaire de la platine
  • Ponts décorés côtes de Genève
  • Polissage manuel
BRACELET
  • Bracelet en alligator de Louisiane
  • Anses ergonomiques pour un confort optimisé
  • Boucle déployante en or rose ou blanc
ÉTANCHÉITÉ
  • 30 m
logo-180x180

Le Label du 12e Art

11 mai 2016